Gisant

 

Ce gisant représenterait Marguerite de Bourgogne, épouse d’un seigneur de Mont St Jean.

La dame repose sur une dalle, les pieds appuyés sur un chien, classique symbole de la fidélité. Des anges thuriféraires sont situés de chaque côté de sa tête qui est entourée d’une guimpe serrée et fine, enfin, de part et d’autre de son corps, sont disposés quatre moines, en prière.

D’après Ch Sapin, « c’est un jalon intéressant des années charnières entre le style épanoui et idéalisé de l’Auxois vers 1230-1260 et l’art plus réaliste de la fin du 14è siècle. La position du moine…est un de ces indices qui annoncent la grande liberté du sculpteur et l’invention de l’art funéraire de la fin du XIV et du XV siècle en Bourgogne ».

Dans la nef, la statuaire est de qualité, en particulier une sainte Barbe  et un saint Jean en bois polychrome; également polychrome, mais en pierre une statue de sainte Catherine et une de saint Gilles. Enfin deux vierges, classées monuments historiques, l’une du XIIIè siècle en bois, l’autre du XVè siècle en pierre, ne peuvent être, pour des raisons de sécurité, présentées en permanence dans l'église.

 

Retour ⇐